Le latin doit être commencé dès la 5e et c’est donc à l’issue de la 6e qu’il faudra faire un choix. Cette option de 2H/semaine se poursuit en 4e et 3e sur 3H/semaine.

Nota  : en classe CHAM (Horaires Aménagés en Musique), en 4e et 3e, le cumul Latin + Euro n’est pas compatible avec l’emploi du temps.


Qualités requises

Pour suivre cet enseignement avec toutes les chances de succès, votre enfant doit posséder quelques bases de grammaire, être sérieux et travailler, il doit être assez organisé.

Quels contenus ?

Notre enseignement se répartit selon trois pôles

  • La langue latine : dans ses particularités de structure, mais aussi par sa ressemblance avec notre langue.
  • Le vocabulaire (avec des rapprochements intéressants entre mots français et mots latins).
  • La civilisation (en 5e par exemple, l’étude porte sur la vie quotidienne des Romains, la mythologie, les origines de Rome et sur les relations entre Romains et Gaulois.

Quels bénéfices :

Parce qu’elles sont aux racines de notre civilisation, les langues anciennes ont aussi des prolongements dans différents domaines de l’enseignement et prennent toutes leur place dans des démarches interdisciplinaires.

  • Pour le français : Enrichissement du vocabulaire, consolidation des acquis en orthographe et grammaire française, culture littéraire (nos auteurs français sont souvent des imitateurs des auteurs latins)
  • Pour les langues vivantes : Le latin est la langue mère de la plupart des langues européennes : l’élève latiniste pourra les assimiler plus facilement, grâce à ses acquisitions grammaticales (le principe de la déclinaison existe en allemand) ou par ses connaissances de vocabulaire (beaucoup de mots espagnols ou italiens sont très proches de leur origine latine).
  • Pour les sciences : Langue rigoureuse, le latin développe des capacités d’analyse, de précision et de logique, nécessaires dans l’étude des matières scientifiques.